Quelle voiture à 1000 euros ?

7

Le Ministre Délégué aux Transports, en la personne de Jean-Baptiste Djebbari, a officialisé au journal Le Parisien un nouveau bonus de 1000 euros relatif aux voitures électriques usagées.

Lire également : Comment faire pour ne pas payer la taxe CO2 ?

La Renault ZOE//Source : Renault

La rumeur est en cours depuis déjà quelques semaines. Début septembre, des sons de couloir insistants entendus dans l’entourage de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, annonçait une nouvelle aide financière de 1000 euros pour les véhicules électriques usagés. Un mois plus tard, la nouvelle a été officialisée par Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, dans les colonnes parisiennes.

A découvrir également : Comment résilier une assurance auto après une vente ?

Bonus écologique va tomber en 2021

« Un bonus de 1000 euros sera créé, partout sur le territoire, sans conditions de ressources, pour l’achat d’un véhicule 100% utilisé électrique », a annoncé la partie intéressée, qui confirme en passant que le courant écologique bonus de 7000 euros reviendra à son niveau initial de 6000 euros à partir du 1er janvier 2021. « Dans les départements d’outre-mer, en plus de ces 6000 euros, nous créons un bonus supplémentaire de 1000 euros pour accompagner ces territoires où les véhicules coûtent plus cher qu’en métropole », dit-il.

Le gouvernement veut fournir plus de soutien à l’installation de bornes de recharge

Les nouvelles aides incitatives visent à maintenir l’élan positif actuellement observé dans le secteur de la voiture électrique, dans un contexte économique catastrophique pour le secteur automobile.

Le marché automobile s’est effondré au premier semestre, les ventes ayant diminué de 38 % pour tous les moteurs combinés. Paradoxalement, 100% électrique tire assez bien son épingle de jeu, avec 68 000 véhicules supplémentaires déjà vendus. Le succès du bonus de conversion est indéniable. L’objectif de 200 000 dossiers a été atteint en deux mois.

En outre, le gouvernement entend pour renforcer son appui au réseau de terminaux en cours de déploiement. À l’origine, le gouvernement avait fixé un objectif de 100 000 points de recharge à la fin de 2022. Je l’ai fait avancer d’un an, à la fin de 2021, et qu’un effort soit fait pour développer l’itinérance, c’est-à-dire les voyages à longue distance », explique Djebbari.

Nouveaux efforts pour les terminaux

Pour ce faire, l’État semble prêt à faire un effort financier en augmentant son allocation pour l’installation des terminaux. Le montant est « aujourd’hui entre 1000 et 2000 euros par terminal. Il va maintenant aller de 2000 à 9 000 euros, selon la puissance des terminaux », promet-il.

Bonus écologique : tout ce que vous devez savoir avant d’acheter une voiture ou un vélo électrique

Depuis le 1er janvier 2020, les règles concernant le bonus écologique ont changé. Si ce dernier est encore pertinent aujourd’hui, tous les indicateurs indiquent que dans quelques années, il devrait être révisés à plusieurs reprises… En savoir plus