Comment couvrir les cheveux blancs naturellement ?

4

L’homme à une certaine étape de sa vie, constate certains changements sur son corps. Habituellement, il manque de réponse exacte à de tels changements. Au pire des cas, quand cela ne l’enchante pas, il préfère passer par des moyens possibles pour s’en libérer. Ce changement peut s’opérer sur n’importe quelle partie du corps. Même les cheveux peuvent en être victimes en changeant de couleur. Généralement, c’est un passage de la couleur naturelle au blanc. Il est le fruit de la vieillesse ou d’autres pratiques proscrits. Découvrez dans cet article comment couvrir naturellement vos cheveux blancs.

L’usage du henné

Le henné est un produit qui trouve son origine dans le Moyen-Orient principalement au Maghreb. C’est une préparation obtenue à base d’une plante appelée scientifiquement la Lawsonia Inermes. En matière de coloration des cheveux, c’est le produit idéal. Il est reconnu majoritairement et plus que plusieurs autres produits. Sa fonction excède même les cheveux et va jusqu’aux pieds ainsi qu’aux mains. Le henné quand il est neutre, prend la couleur rouge. Ainsi, il permet de lutter contre l’apparition des poux dans les cheveux. C’est un colorant végétal très efficace et inoffensif.

A lire également : Jeune pilote jusqu'à quand ?

De plus, il se distingue de plusieurs autres produits qui à l’usage causent des dommages aux cheveux essentiellement aux cuticules qu’ils contiennent. Plusieurs personnes l’ont utilisé et aujourd’hui témoignent sans cesse de son efficacité. Peu importe la partie sur laquelle le henné est appliqué, on lui reconnait trois différentes couleurs. Il s’agit des couleurs noire, orange ou rousse. Ainsi ceux qui ont besoin de transformer leurs cheveux blancs en une de ces couleurs peuvent indubitablement opter pour le henné.  Les couleurs noire et rousse sont obtenues à partir du mélange de la Lawsonia Inermes à l’indigo.

L’application du henné

Pour appliquer le henné sur les cheveux, il faut commencer par mélanger la poudre à de l’eau chaude. Il faut ensuite laisser le mélange obtenu se reposer un moment avant de l’appliquer sur les cheveux. Avant cette application, les cheveux doivent être secs. Il faut enfin couvrir les cheveux et les laisser ainsi pendant 3 heures environ avant de penser à rincer avec de l’eau simple. Pour cette phase finale, il faut se munir d’un peigne pour enlever tout le henné des cheveux.

Lire également : Entreprise de maçonnerie générale à Cassis

Quelques autres pratiques naturelles

Contrairement au henné qui convient à tous les types de cheveux, ces deux produits sont inefficaces avec les cheveux blonds. On les emploie généralement sur les cheveux foncés, châtains ou clairs. Il s’agit du thé et noix noir, de la sauge et du romarin.

Le thé et noix noir

Pour la préparation du thé noir, il faut seulement de l’eau en plus de la feuille de thé. Cette feuille de thé est à bouillir avec de l’eau sur le feu. Après quelque temps, il faut appliquer le mélange sur les cheveux en veillant à ce qu’il ne brûle pas votre tête. C’est la même chose qu’il convient de faire pour la solution à base de la noix noire. Après le passage sur le feu, du mélange d’eau et des noix, il faut recueillir le liquide dans un pulvérisateur. L’utilisateur se sert donc de ce pulvérisateur pour répandre le liquide sur ses cheveux en veillant à ce qu’il atteigne la profondeur même. À la suite d’un certain temps, le liquide peut être lavé et sans aucun shampoing. Ces différentes pratiques doivent être effectuées régulièrement pour atteindre le résultat obtenu.

La sauge et le romarin

Pour préparer cette substance de coloration des cheveux, il faut trouver les feuilles de sauge et de romarin. À ces feuilles, il faut joindre de l’eau qui servira à leur bouillon. C’est presque la même pratique que les préparations précédentes. Pour ce cas-ci, il faut d’abord que l’eau bouille avant que les feuilles ne soient introduites dans la casserole. Après le passage au feu, le mélange doit être filtré avant son usage à travers le pulvérisateur. Cet outil va servir à répandre le liquide tiède sur les cheveux. Il faut que toutes les parties soient atteintes afin que le résultat soit meilleur. Il faut aussi répéter cette pratique deux à trois fois au cours de la semaine.