Qu’est-ce que le tourisme responsable ?

2

Photo et texte copyright Pascal Languillon, Voyagespourlaplanete.

Créez le voyage qui vous ressemble. Le tourisme responsable est une façon de voyager qui s’oppose au tourisme de masse. Le but est de garantir des rencontres authentiques, afin notamment de découvrir la culture du pays visité. ) et à promouvoir de meilleures conditions de travail ;. • ATR : Agir pour un Tourisme Responsable est une certification française accordée aux voyagistes qui participent au développement local et à la protection des intérêts des populations locales ;. Un magazine qui vous permet de voir le monde autrement. Ecolodge : Un écolodge est une infrastructure d’accueil de 5 à 75 chambres, financièrement viable, construite dans un souci d’harmonie avec la nature et dont l’impact sur l’environnement est par conséquent minime. Recevez toutes les informations sur ce thème. C’est appliquer les principes du développement durable au tourisme. • Compenser ses propres émissions de CO2 en participant à des projets de développement local ;. Pour ne pas se tromper au moment de l’organisation de ses vacances, le mieux reste encore de faire confiance aux labels de tourisme responsable. Pour atteindre ces objectifs, les touristes adoptent certaines pratiques vertueuses que nous vous proposons de découvrir. • Green Globe : ce label mondial est uniquement décerné aux acteurs du tourisme qui respectent un certain cahier des charges en matière d’environnement, de protection économique et sociale, de management responsable et d’héritage culturel. Certains pour en faire une pure opération marketing, d’autres, des précurseurs à l’origine de ce type de tourisme se sont unis, pour la plupart des associations de voyages de plus de dix ans d’existence. Mémoriser Mot de passe perdu. De nombreux opérateurs proposent ce genre de voyage.

A lire également : Entretenir une plaque funéraire

• Rencontrer la population locale : contrairement au tourisme de masse, où le vacancier est généralement à l’écart des autochtones, le tourisme responsable promeut la rencontre des voyageurs avec les populations locales. Tourisme durable et tourisme responsable sont des synonymes : ce sont les termes chapeaux qui englobent tous les autres ci-dessous, et qui s’appliquent à toutes les branches de l’industrie du tourisme (balnéaire, montagne, rural, luxe, etc. glebemedia. Mot de passe *. Plusieurs chartes ou labels ont vu le jour concernant le tourisme responsable. Ecotourisme : Un peu plus spécialisé& 8230; car c’est du voyage responsable dans la nature qui contribue à la protection de l’environnement et au bien être des populations locales (alors que le tourisme durable concerne également les hôtels de ville, etc).

Plusieurs chartes existent pour définir les axes d’action du tourisme responsable, notamment Le Code mondial d’éthique du tourisme 2 de l’Organisation mondiale du tourisme. Pas encore de compte. Il contribue à protéger les espaces environnants fragiles, implique les communautés locales et leur permet de générer des bénéfices, offre aux touristes l’opportunité d’une expérience interprétative et interactive, et s’avère propice à une communion spirituelle entre nature et culture.

A lire en complément : Pourquoi investir dans le marketing digital ?

Le principal objectif du tourisme responsable selon Marie-Andrée Delisle et Louis Jolin, auteurs du livre Un autre tourisme est-il possible.

  • tourisme equitable solidaire
  • organisation mondiale tourisme
  • mondiale tourisme omt
  • annee internationale tourisme
  • internationale tourisme durable
  • developpement durable tourisme
  • economie sociale solidaire
  • parc naturel regional
  • association tourisme equitable
  • acteurs tourisme responsable
  • universites tourisme durable
  • equitable solidaire ates
  • code mondial ethique
  • mondial ethique tourisme
  • formes tourisme responsable
  • formes tourisme alternatif

L’objectif du tourisme responsable est de préserver les ressources naturelles du territoire tout en améliorant les conditions de vie des communautés qui y résident.

Avec GEO, partez, chaque mois, à la découverte du monde.

L’échange et la rencontre sont au cœur des voyages responsables. com. L’écolodge est pensé, conçu, construit et exploité en accord avec des principes environnementaux et sociaux responsables. Tourisme équitable et solidaire: Il concerne surtout le rapport Nord-Sud.

, est de minimiser au maximum les traces laissées par les touristes chez l’autre . • Préférer voyager moins souvent, mais plus longtemps afin de pouvoir s’imprégner de la culture locale et rencontrer les habitants ;.

• L’écolabel européen : ce sigle atteste que le complexe touristique applique des mesures pour économiser l’eau et l’énergie, tout en garantissant le tri des déchets ;.

Définitions du tourisme responsable, durable, etc.

Tourisme durable, tourisme responsable, tourisme équitable, tourisme solidaire, écotourisme, écovolontariat & 8230; Pas de panique, voici comment vous y retrouver.

You may need to download version 2. Cloudflare Ray ID: 54f571c4bd3b6a29 • Your IP : 2001:41d0:203:53dc:: • Performance & security by Cloudflare. Une nouvelle conscience citoyenne s’est invitée dans l’envie de voyager.

• Respecter les populations et la nature. Adresse email.

). À travers des voyages alternatifs, l’objectif est de préserver les ressources naturelles locales, notamment en privilégiant des destinations respectueuses de la nature et de leur écosystème ;. Vous avez déjà un compte.

De plus, le tourisme intensif contribue à la production de polluants, à l’image des gaz à effet de serre ou de la pollution de l’air et de l’eau. Un chiffre qui ne cesse de progresser, à en croire l’Organisation mondiale du tourisme.

La Charte de l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT) précise que le tourisme responsable doit être supportable à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique et équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales.