Quel poêle à granulés choisir ?

139

Mode de chauffage performant, autonome et économique, le poêle à granulés permet un chauffage de l’ensemble du logement. Utilisé en tant que solution complémentaire, il se distingue par sa qualité écologique. Voici quelques critères pour bien choisir le bon modèle.

A lire également : Comment contrôler votre maison à l’aide d’une télécommande ?

La zone d’installation

Lorsque vous choisissez votre modèle de poêle à granulés, pensez en premier lieu à sa zone d’installation. Celle-ci doit prévoir une évacuation de fumée adaptée et l’arrivée d’air. Il faut savoir que l’air indispensable à la combustion des granulés doit provenir de :

  • La pièce à chauffer. On parle alors de poêle non-étanche ;
  • De l’extérieur du logement, dans le cas d’un poêle étanche. Il n’y a pas d’échange d’air avec la pièce à chauffer. Cela garantit une sécurité optimale, étant donné que le poêle autorise une évacuation des fumées en façade ou en bas de toit. Il est alors impératif pour les maisons neuves.

Bon à savoir

L’emplacement de l’évacuation des fumées fait l’objet d’une réglementation stricte. En effet, il doit se conformer à la norme NF DTU 24.1 qui est un document normatif de référence concernant l’installation des conduits de fumée. Ce document détermine 3 zones d’évacuation des fumées dans la maison. Pensez à trouver votre expert poele à bois et granulés sur les sites spécialisés.

A lire également : Comment fixer un rail en Sous-pente ?

Zone 1

Cette zone est située sur la toiture. Le conduit est installé à la verticale, avec un dépassement de 40 centimètres au minimum au-dessus du faîtage du toit. Cette norme respecte les conditions indiquées par l’arrêté du 22 octobre 1969 relatifs aux conduits de fumée dans les logements.

Zone 2

Il s’agit de la zone située en bas du toit ou de la toiture sur la rampe. Le conduit est installé à la verticale et ne dépasse pas le faîtage du toit. Seul un modèle de poêle étanche peut être installé dans le logement. L’installation doit également être équipée d’une sortie ventouse pour sa sécurité.

Zone 3

La zone 3 est celle sur un mur donnant sur l’extérieur. Il s’agit de l’évacuation des fumées en façade via un conduit installé en horizontale. Ce système est uniquement compatible avec un poêle à bois étanche. Un système de ventouse doit également être installé pour la sécurité du logement.

Quels sont les différents types de poêles à granulés ?

Les poêles à pellets sont disponibles en plusieurs gammes sur le marché. Ils se distinguent par leur évacuation ou leur diffusion de chaleur. Il est indispensable de distinguer les différents modèles pour opter pour le poêle adapté aux besoins de chacun.

Le poêle à granulés étanche

Ce modèle est compatible avec la plupart des logements, grâce à son système d’évacuation. Il est d’ailleurs plus facile à installer et assure une excellente qualité de l’air. Selon les modèles, il peut assurer un chauffage d’une pièce de 100 m2.

Le poêle à granulés canalisable

Ce modèle permet de distribuer la chaleur dans les autres pièces via les gaines et les ventilateurs supplémentaires qui y sont équipés. Pour cela, les pièces doivent être situées à moins de 6 mètres de l’appareil. Par ailleurs, certains assurent une portée de 15 mètres et sont capables de chauffer un logement jusqu’à 120 m2.

Le poêle à granulés hydraulique

Performant, ce modèle de poêle à granulés permet un chauffage jusqu’à 200 m2 grâce à son installation de chauffage central ou de chauffage au sol. Toutefois, force est de constater que cette installation nécessite d’importants travaux.

Le poêle à convection naturelle

Ce modèle de poêle diffuse sans ventilation via les sorties d’air. Silencieux, il est capable de chauffer jusqu’à 100 m2, pour se distinguer comme étant une solution dans le chauffage d’appoint.