Qu’est-ce que sont les NFT, la forme la plus moderne de collection ?

151
NFT

La technologie façonne tous les aspects de notre vie. Les communications, l’information, les événements sportifs, la façon de s’orienter, les achats… La liste est si longue que nous ne pouvons pas inclure toutes les possibilités dans un seul article. La collection est également arrivée depuis longtemps dans le domaine numérique. Mais il était plus courant de se limiter à la collecte de certains jeux vidéo ou fichiers image ou musique. Tout a changé avec un outil appelé Blockchain. Aujourd’hui, la collection numérique est passée à un autre niveau. Ce sont les NFT.

Qu’est-ce que les NFT ?

NFT signifie Token non fongible. Autrement dit, un article unique qui n’est pas échangeable contre une autre création. Il peut être plus facile de comprendre avec l’exemple contraire. Si nous avons un billet de 100 euros, nous pouvons l’échanger contre un autre identique, ou contre deux de 50 euros. Ce sont des biens fongibles. Un objet fongible peut également être un bien de consommation, comme des baskets, qui peuvent être identiques à d’autres de la même marque et du même modèle. En revanche, quelque chose de non fongible est unique et irremplaçable. Il ne peut pas être consommé. L’exemple le plus clair est une œuvre d’art.

Lire également : Qu'est-ce qu'une plateforme de trading ?

Une création artistique est unique et ne peut pas être remplacée par une autre, même si elle présente des caractéristiques similaires ou est du même auteur. Cette œuvre est authentique. Et précisément, les NFT se distinguent par cette qualité : ils contiennent un certificat numérique qui garantit leur authenticité et leur propriété. Ils sont devenus des objets de désir et d’investissement. Et il est très courant qu’ils soient acceptés sur les principales plateformes d’échange de cryptomonnaies, comme nous le voyons dans la ByBit avis. En fait, ils ont beaucoup en commun avec les cryptomonnaies, car ils utilisent la même technologie : la Blockchain.

La Blockchain est comme un énorme livre de comptabilité qui certifie toutes les transactions par le biais d’une chaîne de blocs numérique, de manière sûre et inaltérable. Cela a permis de décentraliser le monde des finances, avec les monnaies cryptographiques ; cela contribue également à construire un Internet plus libre : le Web 3.0 ou Web sémantique. Par conséquent, le monde de la collection dispose d’un outil parfait pour entrer dans une nouvelle ère : celle des NFT. Avec des certificats sécurisés et transparents pour garantir la propriété de ces œuvres d’art numériques.

A lire en complément : Retraite 2022 : à quand une augmentation ?

Exemples de NFT

Le plus simple à comprendre est une création artistique numérique. Une image générée par un créateur, comme un peintre le fait avec sa peinture. Mais ce n’est pas le seul exemple. Les photographies artistiques, un enregistrement musical, une courte vidéo ou une « Skin » (l’apparence d’un personnage de jeu vidéo, comme un vêtement) sont également des NFT qui peuvent être acquis et collectionnés. On en est même arrivé à mettre aux enchères le premier « Tweet » de l’histoire. Certaines des marques les plus connues au niveau international ont lancé leurs propres NFT.

NFT

Par exemple, Coca-Cola a mis en circulation une série d’adaptations d’œuvres d’art avec sa bouteille caractéristique comme protagoniste. Nike a fait quelque chose de similaire avec les « CryptoKicks », des versions numériques de ses baskets. Son grand rival, Adidas, possède une collection de vêtements virtuels (« Into the Metaverse »). Même Louis Vuitton a eu son propre projet avec VIA Treasure Trunk, une malle numérique ; tout comme Tiffany avec des bijoux numériques. Mais l’un des cas les plus populaires a été celui de la NBA avec ses « Top Shot », une collection de moments historiques de cette compétition sous forme de courtes vidéos, avec des versions numérotées et certifiées comme authentiques.

La valeur économique des NFT peut varier énormément dans le temps, car beaucoup les acquièrent comme une possible investissement. Récemment, il y a eu un ajustement sur ce marché et certains ont augmenté de valeur (et d’autres ont complètement perdu la leur). La raison la plus évidente de cet ajustement, selon les experts, est le déséquilibre entre l’offre et la demande. Cependant, il existe toujours des cas de NFT de grande valeur. Par exemple, l’œuvre « The Merge » de l’artiste « PAK » a atteint un prix de 86,7 millions d’euros. Une autre de ses œuvres, « Clock », a frôlé les 50 millions. Et un autre artiste numérique, « Beeple », a dépassé les 65 millions avec son NFT « The First 5000 Days ».

Investissement ou collection ?

Apparemment, la première phase des NFT a été marquée par l’investissement. Beaucoup l’ont vu comme une opportunité d’achat qui allait prendre de la valeur avec le temps. Cependant, comme nous l’avons déjà mentionné, il y a eu un ajustement important dans leur évaluation économique, surtout à partir de 2021. Mais les NFT continuent de conserver leur nature en tant que créations artistiques parfaitement collectionnables, avec des expressions créatives à des prix raisonnables (dans de nombreux cas). Leur capacité à certifier l’authenticité et à fournir un historique de propriété sécurisé et immuable est très innovante pour ceux qui les acquièrent. Grâce à cette technologie, un pas de plus a été franchi dans la lutte contre la fraude et la contrefaçon.

Dans un avenir proche, de nombreuses autres possibilités liées aux NFT vont également apparaître. Par exemple, dans le Web 3.0, également basé sur la Blockchain, ils auront un rôle beaucoup plus important, avec des « skins » pour les jeux qui appartiendront à l’utilisateur et pourront être utilisés dans différentes situations et produits. Mais s’il existe un endroit virtuel où les NFT vont être très courants, c’est dans le Metavers. Dans ce nouvel univers, les vêtements, les tableaux, les accessoires et tant d’autres éléments feront partie de la création de l’identité numérique. Et les NFT seront un outil indispensable pour atteindre cet objectif.

En résumé, les NFT sont encore largement méconnus du grand public, mais ils peuvent rendre l’art beaucoup plus accessible aux gens ; en plus de donner aux créateurs plus d’opportunités et d’indépendance. La technologie des NFT, via la Blockchain, permet d’enregistrer et de certifier l’authenticité de chacune de ces créations, les rendant uniques et donc parfaites pour les collectionneurs. Avec l’avènement du Web 3.0 et du Metavers, nous assisterons à une généralisation accrue de ces biens non fongibles et ils deviendront plus populaires ; indépendamment de leur fonction en tant qu’investissement potentiel.