Comment faire un bilan logopédique ?

36

Une étape indispensable et inévitable dans le dépistage des troubles DYS, l’orthophonie est aussi celle que nous craignons le plus. Votre enfant va-t-il passer son bilan ? Découvrez en quoi consiste cette interview particulière en quelques questions !

A voir aussi : Comment trouver un médecin de garde dans ma ville ?

Qu’ est-ce que l’orthophonie ?

L’ orthophonie est un outil de diagnostic clinique. Cette évaluation est conçue pour estimer et juger la capacité de votre enfant à confirmer un diagnostic, en fonction de la motivation de la prescription. Cette évaluation ne peut pas être réalisée sans ordonnance médicale .

L’ orthophonie n’est pas effectuée pour vous effrayer, mais plutôt pour vous rassurer ou, sinon, pour détecter le trouble, pour en juger l’importance et pour commencer toute réparation si nécessaire.

A voir aussi : CBD et THC : Quelle est la différence ?

Ainsi, deux types de bilans peuvent être distingués orthophonie :

  • Examen de la pathologie de la parole
  • Orthophonie avec
  • réadaptation

Examen de la pathologie de la parole

La « Orthérapie Investigation Review » est effectuée pour confirmer si un trouble d’apprentissage est présent ou non, selon les soupçons des parents et à la demande du médecin traitant qui prescrit l’examen. À la fin de l’examen, l’orthophoniste fournira au prescripteur une note indiquant si une intervention corrective est nécessaire ou non. Si tel est le cas, le demandeur pourra alors proposer un programme de réadaptation et présenter une demande d’accord préalable si la proposition est acceptée par le médecin traitant et prescrite sur ordonnance.

Orthophonie avec réadaptation

« orthophonie avec réadaptation » est réalisée dans le but de confirmer et d’estimer l’importance du trouble d’apprentissage. Il est prescrit par le médecin traitant quand il considère que le problème est présent, qu’il est assez grave pour nécessiter une réhabilitation.

Lorsque l’ordonnance comprend les mots « Examen de la pathologie de la parole et réadaptation si nécessaire  », l’orthophoniste effectue un examen et fournit au prescripteur un rapport accompagné d’un programme de réadaptation précisant la nature et la fréquence des séances. Il rédigera ensuite une demande d’accord préalable avec la Sécurité sociale pour une série de 30 ou 50 sessions, selon les besoins, et renouvelable si nécessaire.

Orthophonie : par qui ? Pour qui ?

L’orthophonie ne peut être effectuée que par un « orthophoniste » . Professionnel reconnu, il est un spécialiste dans le diagnostic et le traitement de tous les types de troubles du langage : écrit ou oral. En conséquence, il reçoit en consultation toute personne, enfant ou adulte avec des pathologies de la voix, de la parole, de la langue orale et écrite.

L’ orthophonie est habituellement prescrite, pour :

  • Tout enfant qui a des difficultés durables et persistantes dans l’acquisition de la langue, au point de préoccupation de ses parents et de son personnel enseignant ;
  • Tout enfant handicapé qui perturbe son apprentissage et son acquisition de la langue ;
  • Tout enfant ou adulte souffrant d’un trouble neurologique ou d’une maladie dégénérative, congénitale ou acquise, empêchant l’acquisition correcte de la langue.

Comment est un orthophoniste ?

L’ examen se déroule en deux étapes :

  • Entretien anamnestique
  • Tests

Entretien anamnestique avec

L’ examen commence par une entrevue entre l’orthophoniste, l’enfant concerné et sa famillela famille . L’objectif est de donner au spécialiste une meilleure compréhension de son patient, de son histoire, de son mode de vie, des problèmes qu’il rencontre et même de ses antécédents médicaux. Il est donc essentiel de fournir un maximum d’informations et d’explications : les raisons pour lesquelles vous êtes inquiet, les symptômes que vous avez remarqués, les retards que vous avez remarqués…

Pour faciliter la tâche, nous vous recommandons d’apporter le carnet de santé de votre enfant lors de cette première entrevue anamnestique. Cela permettra à l’orthophoniste de détecter une cause médicale possible aux difficultés rencontrées votre enfant.Il va, dans le même temps enquêter sur la nature du problème, son développement, ses conséquences dans la vie quotidienne de votre enfant et bien sûr, dans son école de cours.

Tests

Une fois qu’il aura reçu toutes les informations dont il a besoin, l’orthophoniste parlera à l’enfant seul. La présence des parents n’est requise que lorsque le patient est trop jeune pour comprendre seul ce que le professionnel essaie de dire ou de le faire faire.

En fonction des plaintes reçues, des explications, de l’âge du patient et de son niveau d’éducation, il proposera en effet une série de tests visant à évaluer les modalités et les composantes de sa langue.

Les tests se composent de divers jeux et tests, qui se concentreront à la fois en termes d’expression et de compréhension :

  • Orale  : articulation, phonologie, lexique et métaphonologie
  • Par écrit  : lecture, transcription, notion temporelle et spatiale, etc.

Que se passe-t-il à la fin d’un examen de l’orthophonie ?

Une fois L’orthophoniste analysera et interprétera les résultats obtenus d’un point de vue quantitatif (scores obtenus et écarts par rapport à la normale) ainsi que qualitatifs (erreurs répétitives, fréquence des erreurs, difficultés rencontrées…). Basé sur ce dernier, il fera un diagnostic et proposera, selon ses conclusions, la meilleure façon de remédier au problème :

  • Soins parentaux et/ou scolaires en cas de retard d’acquisition :
  • Orthophonie rééducation si c’est vraiment un trouble de la parole.

En plus de la réadaptation, le spécialiste peut également offrir thérapeutique le suivi ainsi que les soins psychologiques, mais ce n’est pas obligatoire.

L’ orthophoniste remettra les résultats de son évaluation au médecin généraliste. Cependant, si le trouble est grave, il peut également, de sa propre initiative, charger le dossier et prendre soin des procédures de réparation lui-même, sans se référer au médecin prescripteur.

Dyslexie : comment aider un enfant dyslexique ?