Les tubercules de Montgomery : quand apparaissent-elles ?

15

Encore appelés glandes de Montgomery, les tubercules de Montgomery sont des glandes sébacées qui apparaissent autour de la zone sombre des seins. Elles ont été décrites pour la première fois en 1837 par le docteur irlandais William Montgomery. Depuis lors, ces glandes ont hérité de son nom. À quel moment ces glandes apparaissent-elles chez la femme ? Parcourez cet article pour trouver des réponses à vos inquiétudes.

Quand est-ce que les tubercules de Montgomery apparaissent ?

Les seins sont les premiers à changer lors de la transformation du corps de la femme. Ils  subissent surtout un changement remarquable durant la grossesse ou l’allaitement. En effet, ce changement est dû à la modification de l’aspect de l’aréole. Cette dernière peut s’élargir, foncer, et même bomber durant la grossesse. C’est pour cela que les tubercules de Montgomery apparaissent dès les premiers jours de la grossesse. Chez certaines femmes, l’apparition de ces tubercules de Montgomery accuse un retard considérable. Ce retard peut être à l’origine de la sous-production du lait maternel.

Lire également : Pourquoi le CBD est-il cher ?

Par ailleurs, les tubercules de Montgomery sont de plus en plus remarquables au cours de la grossesse, surtout lors de la 10e semaine. Au cours de cette semaine, l’auréole de vos seins devient plus dure et plus foncée.

Comment reconnaître les tubercules de Montgomery ?

Les tubercules de Montgomery se remarquent dans la zone colorée et de forme circulaire que l’on voit autour du mamelon des seins. Leur quantité diffère d’une femme à une autre. En moyenne, elle varie de 4 à 28. Ces tubercules forment de très petites protubérances très reconnaissables. Quand il fait froid, il donne à l’aréole un aspect froissé. Il faut noter que les tubercules de Montgomery sont plus nombreux au niveau de la section supérieure latérale de l’aréole. C’est-à-dire à l’endroit où se trouve habituellement le nez du bébé.

A lire également : Pourquoi utiliser du CBD ?

Par ailleurs, la présence de tubercule de Montgomery ne traduit pas forcément une grossesse. Cependant, au cours de votre grossesse, ces tubercules deviennent plus saillants, plus nombreux et plus volumineux.

Quel est le rôle des tubercules de Montgomery ?

Les tubercules de Montgomery ont un rôle crucial. Leur fonction principale est de stimuler les glandes mammaires pour la production du lait. En effet, les glandes de Montgomery envoient des messages au cerveau sous l’effet de la succion du bébé. La transmission de ce message permet la production de l’ocytocine. Ce dernier permettra de contracter les muscles et acheminer le lait jusqu’au mamelon.

Une fois que le bébé est né, les tubercules de Montgomery sécrètent une substance huileuse et lubrifiante qui permet de lutter contre le dessèchement des aréoles et des mamelons lors de l’allaitement. Cette sécrétion joue aussi le rôle de stérilisateur naturel protégeant la maman contre les infections microbiennes. La substance sécrétée par son odeur permet aussi au nouveau-né de trouver le sein et de téter ce dernier.

Par ailleurs, plus la femme à un nombre important de ces glandes, plus le bébé montre une meilleure prise de seins, plus il a un meilleur gain de poids pendant ses premiers jours.