Quel est le piercing qui fait le plus mal ?

15

Le piercing est une pratique qui prend de plus en plus d’ampleur. Tout comme le tatouage, cette astuce de beauté consiste à transpercer une partie de votre corps. Il existe plusieurs méthodes ou types de piercings qu’il est important de connaitre avant de se lancer. Certains seraient plus douloureux que d’autres. Si vous ignorez ce qui fait le plus mal, cet article vous en dit plus à ce sujet.

Piercing : Histoire et Généralités

Tout d’abord, le piercing est une pratique qui vise à transpercer une partie de votre peau en vue d’y introduire un accessoire de beauté (bijoux, boucles d’oreilles, etc.). Elle est classée dans la catégorie des modifications corporelles. Le mot piercing vient du verbe anglais to pierce qui signifie évidemment ‘’percer’’.

A lire aussi : Meilleurs techniques de respiration contre le stress

Parlant de son histoire, la pratique du piercing corporel est très ancienne. Elle remonte au Néolithique. Elle a été vue pour la première fois, si on peut le dire ainsi, en Afrique. Plusieurs études supplémentaires, on fait état du fait que, la pratique du piercing est très vielle. Il existe plusieurs catégories de piercing. On a : le piercing rituel, le piercing esthétique, le piercing associé aux mouvements gothiques, le piercing de différenciation, le piercing en art corporel ou encore le piercing d’érotisation.

Beaucoup ne le savent peut-être pas, mais le piercing doit être réalisé par un professionnel et ceci dans des règles d’hygiènes très strictes. Les piercings sont disponibles dans divers matériaux. Les plus utilisés sont : l’Acier inoxydable chirurgical, le Titane chirurgical, l’Or, l’Argent, la Platine, le Téflon, le Bioplast ou encore l’Acrylique. On le trouve aussi, en pierre, en os, en bois ou encore en verre. Néanmoins, il est fortement déconseillé d’utiliser un piercing en Argent, tout simplement à cause du risque d’oxydation qui est très élevé.

A lire également : Où trouver du CBD en Belgique ?

Piercing : Lequel fait le plus mal ?

Si vous comptez vous faire faire un piercing, sachez qu’il existe une multitude d’endroits sur votre corps pouvant l’abriter. On peut citer : l’oreille, les lèvres, le nez, le nombril, le front, les tétons, l’œil, le sexe, etc. Lorsque vous choisissez l’une de ces parties du corps pour votre piercing, sachez qu’elle est encore subdivisée en plusieurs autres parties.

piercing le plus mal

Pour ce qui est de savoir le piercing qui fait le plus mal, sachez que c’est le plus souvent les piercings de l’oreille, plus précisément le piercing au snug. Il est considéré dans le monde du piercing comme l’un des plus douloureux. Il se situe sur la partie repliée constituée de cartilage très épais, situé dans le prolongement de l’anti-hélix. D’ailleurs, il n’est pas adapté aux personnes dont le replie de l’oreille est moins prononcé.

Les principaux types de piercings adaptés aux différentes parties du corps

Comme brièvement expliqués plus haut, les piercings qui sont faits sur les parties du corps ont un emplacement bien précis.

Premièrement, on peut citer la bouche. Ici, on a les piercings du : labret qui est situé sous la lèvre inférieure, labret vertical qui est situé dans la lèvre inférieure, lowbret qui est située en bas vers le menton, medusa qui est situé sur la lèvre supérieure (au centre), monroe ou de la madonna tous deux situés au-dessus de la lèvre supérieure, mais l’un de chaque côté, smiley située elle aussi sur la lèvre supérieure, cheiks situés au centre de chaque joue, sublingual situé sous la langue et enfin celui du snake eyes situé au bout de la langue de manière horizontale. On a aussi les associations de piercing.

Deuxièmement, on a les piercings de l’oreille. Le piercing à l’hélix, situé en hauteur de l’oreille et sur la partie pourvue de cartilage ou encore le piercing industriel, consistant à relier deux trous de l’oreille. On a aussi, le piercing du rook situé à la racine de l’anti-hélix, le piercing du tragus situé dans le cartilage à l’entrée même de l’oreille, le piercing du snug situé dans la partie basse de l‘hélix, le piercing du conch traversant tout le cartilage de l’oreille, le piercing de l’anti-tragus situé juste en haut de la partie la plus basse de l’oreille et enfin le piercing de la lobe situé dans la partie inférieure de l’oreille, dépourvue de cartilage.

Troisièmement, les piercings à l’œil. On a : le piercing à la paupière et le piercing d’œil de chat situé dans la partie inférieure de l’œil, juste au-dessus de ce que l’on nomme la pommette. Il y a aussi le piercing arcade, situé dans la partie supérieure de l’œil. Il peut être orienté dans tous les sens. Enfin, on a les piercings du nez. Le piercing des narines et du septum. On peut trouver aussi le bridge. C’est un piercing situé entre les yeux. Il est horizontal et ne traverse jamais les os du nez.

Éviter les douleurs après un piercing

Notez aussi que pour éviter les douleurs après un piercing, il faut que vous vous absteniez de le toucher et y appliquer quelques fois des compresses froides. Les premiers jours suivants la posent du piercing, vous allez constater des douleurs, des gonflements et un peu de saignement. Ces signes devraient disparaître au bout d’une semaine. S’ils persistent, allez directement voir votre spécialiste.