C’est quoi 4 mois révolus ?

43

A lire aussi : Quand la prime Macron 2021 ?

Diversification alimentaire réussie : mode d’emploi

Manger est l’un des grands plaisirs de la vie. Découvrez les saveurs, goûtez, laissez fondre, mâcher… Tant de peu de bonheur lié aux repas et au plaisir du goût.
Parfois on a hâte de le voir grimaquer tout en dégustant un soupçon de citron, de le trouver joyeux tapotant sur son assiette de purée de carottes (enfin, dans l’idée c’est sympa, mais en vrai le soir, on ne trouve pas toujours ça si drôle ; -)), pour le photographier barbouillé de yogourt aux oreilles…

Quand commencer ? Qu’est-ce qu’il faut lui donner ? A quel rythme ? Instructions d’utilisation pour diversifier avec succès les aliments.

A lire également : Quelles sont les causes de la descolarisation ?

Diversification : quand commencer ?

Les recommandations officielles suggèrent de commencer la diversification alimentaire entre 4 mois (début 5e) et 6 mois (c.-à-d. début 7e). En cas d’antécédents familiaux d’allergies alimentaires, il est préférable d’attendre les 6 derniers mois pour commencer.
 En dehors du terrain « à risque », on considère que avant 4 mois, l’introduction trop tôt pourrait favoriser les allergies alimentaires. Et à partir de 6 mois, le lait ne couvre plus tous les besoins nutritionnels de bébé.

Étapes de la diversification alimentaire

Lait, base de nourriture jusqu’à 2 ans

L’ allaitement maternel exclusif est recommandé jusqu’à 6 mois. Le lait maternel est magique qu’il s’adapte aux besoins de l’enfant en fonction de son âge, des saisons, de l’heure de la journée, du moment de l’alimentation. Il couvre donc tous les besoins nutritionnels et permet également de transmettre à l’enfant les défenses immunitaires de la mère et ainsi mieux les protéger contre les infections.

De 4-6 mois à 8 mois, 1ère étape de diversification : introduction aux goûts

Aujourd’hui, il est recommandé d’attendre 4 à 6 mois avant le début de la diversification alimentaire. Bébé est plus capable de mâcher et d’avaler et son système digestif, un peu plus mature, peut s’adapter aux conséquences.

  • Quels aliments ? Nous pouvons Découvrez TOUS les légumes et fruits cuits à bébé. L’important est qu’ils soient proposés un par un pour éveiller les papilles gustatives. Le mieux est de commencer avec des légumes tels que le brocoli, les haricots verts, la patate douce, les blancs de poireaux, les épinards, les carottes, les courgettes sans peau ni graines … Et pas besoin de mettre la pomme de terre au goût purée de poireaux ! Pour la diversification, rappelons que l’objectif n’est pas de se nourrir (parce que le lait est toujours l’ingrédient principal) mais d’abord de le faire découvrir et apprécier.
  • Pomme, poire, banane, mangue.. . Du côté des fruits, nous commencerons environ quinze jours après les légumes. Plus doux, ils sont plus flatteurs pour le palais, et donc plus simples à accepter en général. Choisir des fruits mûrs et réfléchir soigneusement à les cuisiner. Et toujours un fruit à la fois…
  • Pour cuisiner, ce sera plutôt de la vapeur ou de l’eau, sans ajouter de sel. Nous pouvons éventuellement mettre un soupçon de graisse de préférence végétale (huile de colza, olive, noisette…). Cela assurera l’apport en graisses et lui fournira des calories riches en vitamines et acides gras dont le corps a besoin pour croître. 

  • Pour les petits plats faits maison , l’origine des légumes sera surveillée afin qu’ils ne soient pas farcis de nitrates ou de pesticides. 

  • petits pots Les sont également précieux quand vous manquez de temps. Notre favori va à ceux de Good Taste qui ont l’avantage d’être bio, concocté avec un minimum de 60% de l’ingrédient principal, et encore mieux que « maison » si c’est moi qui cuisine 😉 Il faut dire qu’ils sont concoctés par un chef étoilé : Christophe Hay. Et si vous ne savez pas cuisiner du maïs, eh bien, ils l’ont déjà fait pour vous, et nous le demandons encore une fois. C’est là-bas.
  • Viande, poisson et oeuf : essentiel, mais en petites quantités . À 6-7 mois, une cuillère à café par jour est recommandé, et changé à 10 grammes (2 cuillères à café) pendant 7-8 mois. La viande et le poisson, frais ou congelés, seront bien cuits et hachés finement pour ajouter à la purée. Les oeufs seront cuits durs bouillis. 


De 8 mois à 3 ans, 2ème étape de diversification : repas complets


En grandissant, les besoins du bébé évolueront vers celui d’un adulte. Évoluez… mais ils ne seront pas identiques avant au moins 3 ans ! 


Environ un an, le rythme recommandé atteint les 4 repas par jour, y compris le thé de l’après-midi . Nous pouvons faire un « vrai » repas à midi par exemple. Et le lait ou les produits laitiers restent importants (environ 500 ml).

Faisons confiance à bébé pour les quantités ! Il est rare de voir des enfants obèses et ils savent généralement comment se réguler au cours de la journée, parfois beaucoup mieux qu’un adulte. Donc nous leur offrons, et nous ne forcons pas à finir !

Équilibrer l’apport avec les aliments des 4 groupes : fruits et légumes, céréales et féculents produits (pâtes, riz, semoule…), viandes, produits laitiers (yaourt, fromage). Les légumineuses (lentilles, haricots…) seront en purée à partir de 12 à 15 mois.

Côté boire . Au fur et à mesure que la consommation de lait augmente et que l’enfant devra donc boire plus d’eau. Le sucre doit être évité avant 3 ans : puis, pour les jus de fruits et encore plus pour les sodas, nous attendrons. Ces boissons n’offrent pas d’apports nutritionnels utiles pour la croissance et peuvent, à l’inverse, l’habituer trop tôt au goût sucré et lui donner de mauvaises habitudes.

Préparez de bons plats faits maison, il peut être un plaisir pour certains parents, et synonyme de grande cuisine pour d’autres… N’oubliez pas de vous épargner si le temps passé à préparer se fait au détriment du temps passé avec votre enfant : un peu moins de pression peut parfois faire du bien pour toute la famille. Non, vos enfants ne vous traitent pas mauvais parents à 30 ans, si vous leur avez acheté de bons plats bio prêts à l’emploi (chez nous ce sont même les parents qui mangent le risotto de courgettes au fromage de chèvre de Good Goat !)

Environ 2-3 ans, les « deux terribles » peuvent également frapper sur la plaque. Cela porte même un nom savant : la néophobie alimentaire  ! Eh bien, dis comme ça, c’est effrayant. Mais ce n’est qu’une phase de grands changements pour notre Loulou qui a besoin d’individualiser (le NON) et qui, soudainement, peut avoir des problèmes avec des bouleversements qui nous semblent inoffensifs en tant que nouveaux aliments. Ok, parfois c’est juste un brin de persil sur les carottes râpées qu’il a mangé avant ! La clé comme pour le reste : écouter et essayer d’autres approches comme cuisiner avec lui.

Les clés d’une diversification réussie

C’ est Baby qui donne le rythme

Bébé regard sur votre assiette et essaie de vous la piquer dès que vous tournez la tête ? C’est génial, sur le chemin d’un monde de découverte. Inversement, il n’a pas le sens de l’aventure ? Le changement se fera plus lentement. Il n’y a rien à comparer : chacun son rythme, chacun son appétit. Mon fils Noé était très désireux de goûter et il était assez facile. Bon, pour l’utilisation de la cuillère, d’autre part, l’intérêt était beaucoup moins évident ; -). Il faut dire que pour explorer les textures et la température, il passe aussi à travers les mains. Pour Isaah, c’était moins simple, surtout pour les textures et les pièces. La phase soupe et purée s’est poursuivie beaucoup plus longtemps !

Ne pas forcer

Saviez-vous qu’il est nécessaire de goûter un ingrédient jusqu’à 8 fois pour ordonner qu’un enfant n’aime pas ? Donc, si un aliment ne plaît pas, rien de grave ou définitif. Surtout, nous devons éviter de forcer à ne pas le voler ! Cependant, cela ne signifie pas que cette marchandise doit être retirée de la liste « pour toujours ». Donnons à Bébé le temps de s’y habituer. On nous offrira quelques jours plus tard, peut-être qu’il sera mieux préparé. On dit que le goût est le sens le plus long pour arriver à maturité (jusqu’à environ 25 ans), alors il aura le temps d’essayer à nouveau !

Un changement à la fois

Lorsque vous commencez à vous diversifier, tout change : goûts, texture, contexte… alors donnons-lui du temps.
 Pour introduire un nouveau goût, la bouteille peut être conservée comme un récipient, équipé d’une sucette 2ème âge. Par exemple, on peut commencer avec un bouillon de légumes (sans sel). Puis un peu de soupe liquide. Il sera un peu plus épais de passer à travers la plaque et nous pouvons entrer dans la cuillère. Présentez un aliment à la fois , sur quelques jours. Nous varierons alors entre ceux qu’il connaît déjà et celui qu’il découvre.

Intolérances alimentaires et allergies : comment adapter la diversification alimentaire ?

Difficile de diagnostiquer les intolérances alimentaires et les allergies. Avec ce que nous savons du gluten, du lactose, des noix, etc., nous sommes plus méfiants qu’avant !
 Tout simplement, reprenons les choses avec bon sens. S’il y a des allergies alimentaires réelles connues dans la famille, les recommandations du pédiatre seront suivies et patiemment attendre les 6 derniers mois pour commencer la diversification.

Et si nous voyons que notre enfant a une ruée de urticaire avec chaque tentative de fraise, nous en discutons avec le médecin pour faire de vrais tests et faire un diagnostic. Et puis les choses évoluent. L’enfant développe ses défenses et ce qui est vrai à l’âge de 2 ans peut ne pas l’être à 10 ans.

Bébé est gardé dans une crèche ou une nounou

Grande question, grand dilemme ! Les pédiatres et autres INPES recommandent souvent de commencer la diversification alimentaire à l’heure du déjeuner, car cela empêche la digestion de perturber le sommeil. S’il est gardé dans une crèche ou une nounou, il y a beaucoup de chances que nous ne soyons pas avec lui pour le déjeuner ! Nous pouvons commencer lentement le week-end, découvrir ses mimiques et faire ces premiers pas — ou plutôt cuillère — avec lui.

Il est également important de bien discuter avec la personne qui le garde pour demander clairement ce que vous voulez transmettre du côté de la nourriture. Qu’est-ce qui est possible ? Est-ce que nous apportons les plats faits maison ou est-ce la cantine de la pépinière ?
 Parfois, interagir avec les professionnels qui, aux côtés de notre Loulou, nous permet de trouver des solutions. Je me souviens Isia a refusé de manger tous les soirs pendant une semaine. Un peu inquiet, nous en avons parlé dans la pépinière et là, pas de problème. Nous venons de comprendre qu’elle mangeait seule quand on voulait la nourrir à la maison. Et ça, pas de question ! Le même soir, on lui a laissé la cuillère et elle s’est régalée.

Accompagner notre enfant à découvrir les goûts est l’un des nombreux bonheur de l’éducation parentale. Pourtant, les questions liées à L’alimentation font parfois de ce moment de complicité un moment de tension. Donc, nous inspirons profondément, nous nous amusons avec lui, et nous n’hésitons pas à jeter un oeil à cet article « Mon enfant ne mange pas : quelle attitude avoir ? »

Caroline, mère de Noé, 8 ans et Isia, 4,5 ans et belle-mère de Sid, 14 ans

Sources :

  • http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/890.pdf 

  • http://www.mangerbouger.fr/Manger-Mieux/Manger-mieux-a-tout-age/Enfants/De-6-mois-a-3 
-années 


Inscrivez-vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus fraîche et recevez votre fichier Prénom E-mail* Recevoir ! window.cfields = {« 42″ : » utmcampaign », « 43 » : « utmsource », « 44 » : « utmterm », « 45 » : « utmmedium », « 46 » : « utmcontent », « 47 » : « gclid », « 48 » : « handloriginalref », « 49 » : « handllandingpage », « 50 » : « handlip », « 50 » : « handlip » 51″ : « handlref », « 52 » : « handlurl »} ; fenêtre. _show_thank_you = fonction (id, message, trackcmp_url) { var form = document.getElementById (‘_form_’ id ‘_’), thank_you = form.querySelector (‘. _form-mercier’) ; Form.querySelector (‘. _form-content’) .style.display = ‘none’ ; remerciement_vous.innerHTML = message ; thank_you.style.display = ‘bloc’ ; if (typeof (trackcmp_url) ! = ‘non défini’ && trackcmp_url) { //URL de suivi du site à utiliser après la soumission du formulaire en ligne. _load_script (trackcmp_url) ; } if (typeof fenêtre. _form_callback ! == ‘undefined’) fenêtre. _form_callback (id) ; } ; fenêtre. _show_error = fonction (id, message, html) { var form = document.getElementById (‘_form_’ id ‘_’), err = document.createElement (‘div’), button = form.querySelector (‘button’), old_error = form.querySelector (‘. _form_error’) ; if (old_error) old_error.parentNode.RemoveChild (old_error) ; err.innerHTML = message ; err.className = ‘_error-inner _form_error _no_arrow’ ; var wrapper = document.createElement (‘div’) ; wrapper.className = ‘_form-inner’ ; wrapper.AppendChild (err) ; button.parentnode.insertBefore (wrapper, bouton) ; Document.querySelector (« ) .disabled = false ; if (html) { var div = document.createElement (‘div’) ; div.className = ‘_error-html’ ; div.innerHTML = html ; err.appendChild (div) ; } } ; fenêtre. _load_script = fonction (url, rappel) { var head = document.querySelector (‘head’), script = document.createElement (‘script’), r = false ; script.type = ‘text/javascript’ ; script.charset = ‘utf-8’ ; script.src = url ; if (rappel) { script.onload = script.onreadystatechange = fonction () { si ( ! r && ( ! this.readyState || this.readyState == ‘complete’)) { r = vrai ; callback () ; } } ; } Head.appendChild (script) ; } ; (fonction () { if (window.location.search.search (« excludeform ») ! == -1) retourner faux ; var getCookie = fonction (nom) { var match = document.cookie.match (nouveau RegExp (‘(^| ;)’ nom ‘= ( ) ‘)) ; match de retour ? match : null ; } var setCookie = fonction (nom, valeur) { var maintenant = nouvelle Date () ; var time = maintenant.getTime () ; var ExpireTime = temps 1000 * 60 * 60 * 24 * 365 ; maintenant.setTime (ExpireTime) ; document.cookie = name ‘=’ valeur ‘ ; expires=’ maintenant ‘ ; chemin=/’ ; } var addEvent = fonction (élément, événement, func) { if (Element.AddeVentListener) { element.addeVentListener (événement, func) ; } autre { var oldFunc = élément ; élément = fonction () { oldFunc.Apply (ceci, arguments) ; func.apply (ceci, arguments) ; } ; } } var _removed = false ; var form_to_submit = document.getElementByID (‘_form_23_’) ; var allInput = form_to_submit.QuerySelectorAll (‘input, select, textarea’), info-bulles =, soumis = false ; var getURLParam = fonction (nom) { var regexStr =  » name ‘= (*) ‘ ; var résultats = nouveau RegExp (RegExstr, ‘i ‘) .exec (window.location.href) ; Retourner les résultats ! = indéfini ? DecodeUriComponent (résultats) : false ; } ; pour (var i = 0 ; i < allInputs.length ; i ) { var regexStr = « champ   » ; var résultats = nouveau RegExp (RegExstr) .exec (AllInputs.name) ; if (résultats ! = indéfini) { AllInputs.DataSet.name = window.cfields] ; } autre { AllInputs.DataSet.name = allInputs.name ; } var fieldVal = geturlParam (allInputs.Dataset.name) ; if (FieldVal) { if (AllInputs.DataSet.Autofill === « false ») { continuer ; } if (AllInputs.type == « radio » || AllInputs.type == « checkbox ») { if (AllInputs.value == FieldVal) { AllInputs.Checked = true ; } } autre { AllInputs.value = FieldVal ; } } } var remove_tooltips = fonction () { pour (var i = 0 ; i < tooltips.length ; i ) { ToolTips.tip.ParentNode.RemoveChild (tooltips.tip) ; } info-bulles = ; } ; var remove_tooltip = fonction (elem) { pour (var i = 0 ; i < tooltips.length ; i ) { if (tooltips.elem === elem) { ToolTips.tip.ParentNode.RemoveChild (tooltips.tip) ; tooltips.splice (i, 1) ; retour ; } } } ; var create_tooltip = fonction (elem, texte) { var tooltip = document.createElement ('div'), flèche = document.createElement ('div'), inner = document.createElement ('div'), new_tooltip = {} ; if (elem.type ! = 'radio' && elem.type ! = 'case à cocher') { Tooltip.className = '_error' ; flèche.className = '_error-arrow' ; inner.className = '_error-inner' ; inner.innerHTML = texte ; Tooltip.AppendChild (flèche) ; Tooltip.AppendChild (interne) ; elem.parentNode.AppendChild (infobulle) ; } autre { Tooltip.className = '_error-inner _no_arrow' ; Tooltip.innerHTML = texte ; elem.parentNode.insertBefore (infobulle, elem) ; new_tooltip.no_arrow = true ; } new_tooltip.tip = info-bulle ; new_tooltip.elem = elem ; tooltips.push (new_tooltip) ; retourner new_tooltip ; } ; var resize_tooltip = fonction (info-bulle) { var rect = tooltip.elem.getBoundingClientRect () ; var doc = document.DocumentElement, scrollPosition = rect.top – ((window.PageyOffset || doc.ScrollTop) – (doc.ClientTop || 0)) ; if (ScrollPosition < 40) { Tooltip.tip.ClassName = tooltip.tip.ClassName.replace (/ ? (_ci-dessu|_ci-dessous) ? /g, « ) '_en-dessous ; } autre { Tooltip.tip.ClassName = tooltip.tip.ClassName.replace (/ ? (_ci-dessu|_ci-dessous) ? /g, « ) '_above' ; } } ; var resize_tooltips = fonction () { if (_removed) retourne ; pour (var i = 0 ; i < tooltips.length ; i ) { si ( ! tooltips.no_arrow) resize_tooltip (infobulles) ; } } ; var validate_field = fonction (elem, remove) { var info-bulle = null, valeur = elem.value, no_error = true ; supprimer ? remove_tooltip (elem) : false ; if (elem.type ! = 'case') Elem.className = elem.ClassName.replace (/ ? _has_error ? /g, « ) ; if (elem.getAttribute ('requis') ! == null) { if (elem.type == 'radio' || (elem.type == 'case à cocher' && /any/.test (Elem.className))) { var elems = form_to_submit.elements ; si ( ! (élems instance de NodeList || élems instance de HTMLCollection) ||elems.length scrollPosition = rect.top – ((window.PageyOffset || doc.ScrollTop) – (doc.ClientTop || 0)) ; if (ScrollPosition < 40) { Tooltip.tip.ClassName = tooltip.tip.ClassName.replace (/ ? (_ci-dessu|_ci-dessous) ? /g, « ) '_en-dessous ; } autre { Tooltip.tip.ClassName = tooltip.tip.ClassName.replace (/ ? (_ci-dessu|_ci-dessous) ? /g, « ) '_above' ; } } ; var resize_tooltips = fonction () { if (_removed) retourne ; pour (var i = 0 ; i < tooltips.length ; i ) { si ( ! tooltips.no_arrow) resize_tooltip (infobulles) ; } } ; var validate_field = fonction (elem, remove) { var info-bulle = null, valeur = elem.value, no_error = true ; supprimer ? remove_tooltip (elem) : false ; if (elem.type ! = 'case') Elem.className = elem.ClassName.replace (/ ? _has_error ? /g, « ) ; if (elem.getAttribute ('requis') ! == null) { if (elem.type == 'radio' || (elem.type == 'case à cocher' && /any/.test (Elem.className))) { var elems = form_to_submit.elements ; si ( ! (instance elems de NodeList || Elems instanceof HTMLCollection) ||