Quels sont les pièces indispensables à un moteur atmosphérique ?

1036

Habituellement plus souples et avec une sonorité plus agréable au repos qu’à l’allumage, le moteur atmosphérique est une solution. Et ce, parmi tant d’autre. Il offre grâce à ses fonctionnalités beaucoup d’avantage. De la même manière qu’il présente aussi d’inconvénients. Mais quelles sont ses pièces dont il dispose ? Découvrez dans cet article, en plus de ses pièces indispensables, sa fonctionnalité.

Qu’est-ce qu’un moteur atmosphérique ?

On parle de moteur atmosphérique, un moteur qui n’est pas assisté, un moteur dépourvu de tout système de suralimentation. En effet, un moteur atmosphérique est avant tout un moteur thermique. C’est donc l’absence de suralimentation qui lui confère surtout ce nom. Ce type de moteur ne dépend pas d’un quelconque compresseur mais plutôt de la pression extérieure uniquement. Parce que, son alimentation se fait de manière automatique par l’aspiration de l’air extérieur. Et ce, par l’action du piston pendant la phase d’admission du moteur.

A découvrir également : Comment accomoder le foie gras en entrée ?

C’est un moteur spécialement dédié aux motos/ véhicules de sport pour limiter leur temps de latence d’un turbocompresseur. Mais le constat est que déjà à partir de 2021, cette technologie a commencé peu à peu à laisser place. Et ce, aux moteurs suralimentés pour que le poids du véhicule dans l’ensemble diminue puisque la cylindrée est réduite.

Moteur atmosphérique : lumière sur ses pièces indispensables

Le moteur atmosphérique dispose d’une cylindrée même si c’est moindre. Et c’est d’ailleurs cet aspect moindre de la cylindrée des moteurs atmosphériques qu’ils consomment moins. En effet, un cycle à 4 temps, le moteur atmosphérique, il dispose un piston, un vilebrequin, la soupape, un cylindre. Des points Morts Haut et Bas pour un mouvement du vilebrequin qui entraine le piston créant : un phénomène d’aspiration. C’est le temps d’admission du moteur atmosphérique.

A lire aussi : Quelle chaîne va remplacer France 4 ?

Par ailleurs, étant un moteur après tout, il dispose d’un ressort de soupape sans lequel la soupape ne peut fonctionner. Le système de canalisation du carburant, les bougies ainsi que ses câbles et graines font aussi partie du moteur atmosphérique. Un système complexe, le moteur atmosphérique contient beaucoup de pièces, toutes utiles l’une l’autre, qu’on ne peut tous énumérer. Collecteur d’échappement, la jauge d’huile, la durite du radiateur, le filtre à air, le bloc du moteur… Voilà quelques-unes des pièces indispensables et non exhaustives.

Avantages et quelques incommodités d’un moteur atmosphérique

Il est vrai que plusieurs véhicules aujourd’hui comportent un turbocompresseur. Mais la vérité qui s’observe après un petit sondage est qu’il s’agit d’un moteur qui fascine plus d’un. Connaisseurs connait ! L’avantage d’un moteur atmosphérique réside dans le confort qu’il offre aux utilisateurs. En effet, avec un véhicule à moteur atmosphérique, vous n’avez pas besoin de trop entretenir, ce qui vous fait économiser. D’un autre côté, parce qu’il ne bénéficie pas assez d’air en compression, il ne requiert point assez de puissance. Conséquence, il consomme moins de carburant. Donc, avec le moteur atmosphérique, les coûts liés à l’entretien est moindre et vous économisez d’argent en l’utilisant.

Cependant, en se penchant sur ses points faibles, on remarque qu’un véhicule doté d’un moteur atmosphérique est variablement performant. Lorsque vous êtes en altitude, l’air suffisant fait défaut. Ce qui entraine une quantité moindre d’essence injecté par le moteur. Conséquence, il fonctionnera moins. Aussi, le temps (sec, pluvieux, froid, chaud) influence la pression atmosphérique, ce qui ralentir également le fonctionnement du véhicule.