C’est quoi le Forsage ?

8

Le gaz, un carburant précieux pour Ethereum

Le gaz est une unité virtuelle qui permet de représenter les coûts informatiques d’une opération sur le réseau Ethereum. La quantité utilisée donne ainsi une bonne indication de la santé de la blockchain, et il montre également quand elle atteint sa capacité. Comme le montrent les données collectées par Etherscan, l’utilisation du gaz a fortement augmentédepuis le début de 2020 , notamment grâce à l’explosion du secteur DeFi :

A lire en complément : Pourquoi le cours de l'argent monté ?

Source : Etherscan.io

Bien que cela confirme le problème de l’évolutivité du réseau Ethereum, cette utilisation croissante montre cependant qu’il est utilisé de plus en plus. Mais il serait trompeur de ne considérer cette évolution que comme un signe du progrès de DeFi et d’autres activités légitimes.

A lire aussi : Quelles questions poser à son banquier ?

👉 Lisez notre guide pour en savoir plus sur le secteur DeFi

Découvrez l’ETH sur Binance »

Escroqueries qui représentent une partie importante du gaz utilisé

Comme l’a souligné les médias Crypto Briefing, la congestion du réseau Ethereum est en partie due aux escroqueries du système Ponzi. En particulier, des « projets » tels que Forsage, Lion’s Share, ou l’arnaque de Ponzi MMM, dont nous avons parlé récemment. En juillet, ces contrats intelligents douteux représentaient 5 600 ETH en coûts de gaz… soit 10% de l’utilisation totale du gaz sur le réseau . En fin de compte, ces escroqueries utilisent les mêmes ressources que Tether (USDT), la stablécoine qui a également connu une croissance remarquable au cours des derniers mois.

Le problème est que la présence de ces systèmes Ponzi serait déjà perceptible sur un réseau plus évolutif . Mais sur Ethereum, qui a déjà du mal à optimiser ses ressources, il devient carrément problématique. Une blockchain qui a lutté depuis plusieurs années pour être suffisamment efficace à grande échelle ne peut se permettre ce type d’utilisation.

Et cela crée une autre préoccupation : les coûts du gaz sont augmentés en raison de la congestion créée. Cela signifie que les utilisateurs d’Ethereum paieront plus pour leurs transactions directement à cause de ces escroqueries. Le dernier aspect problématique de cette tendance est qu’elle déforme les performances du réseau . Bien que Ethereum ait montré une forme impressionnante ces derniers mois, il est en effet nécessaire de couper un certain nombre de transactions pour avoir des chiffres qui ne prennent en compte que ses utilisations « légitimes ». Ne parvenant pas à éliminer les escroqueries, on espère que la transition vers Ethereum 2.0 donnera plus de facilité aux contrats intelligents légitimes afin qu’ils prennent plus de place.

👉 Pour aller plus loin, lisez : Ethereum – seulement 10% des frais de transaction sont utilisés pour échanger des ETH

Que savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente les actifs, produits ou services liés aux placements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou vous inscrivez sur un site à partir de cet article, notre partenaire nous paie une commission. Cela nous permet de continuer à vous offrir du contenu original et utile. Il n’y a aucun impact sur vous et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne peut être tenu responsable, directement ou indirectement, de tout dommage ou perte résultant de l’utilisation d’un bien ou d’un service mis en évidence dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant de prendre des mesures et investir seulement dans les limites de leurs capacités financières. Cet article n’est pas un conseil d’investissement.