Le chargement de marchandise

1593

Le marché mondial est constitué de flux incessants de produits provenant des usines et destinés à la consommation. Ces produits, doivent par fois faire le tour du monde pour arriver chez leurs destinataires. C’est aussi à travers des bateaux, des trains, camions que ces marchandises transitent. Les rampes de chargement sont souvent utilisées dans les entrepôts, les ports, les aéroports et beaucoup d’autres lieux pour faire déplacer ces chargements.

Pourquoi les flux de marchandises ?

Les flux de marchandises dans un entrepôt sont un élément essentiel de son fonctionnement étant donné que le stockage des produits à l’intérieur de l’entrepôt est temporaire et tout ce qui entre dans l’installation doit en ressortir. Ces flux peuvent être simples ou complexes, en fonction de l’entreprise, des opérations internes réalisées, sur la marchandise, de sa quantité et de la façon de la manipuler. Donc l’on peut retenir qu’en grande partie que ce qui motive ces flux de marchandises, réside dans la recherche du profit des entreprises, qui de tout temps essaient de vendre leur production.

Lire également : La carte cadeau dématérialisée : une solution idéale pour vos salariés

Qu’est-ce qu’une marchandise ?

En principe, les marchandises sont des biens corporels, mais par extension on parle de services marchands pour désigner des services standardisés qui sont produits et vendus publiquement dans les mêmes conditions que les marchandises. Cette extension maximale du secteur marchand a toutes les activités économiques non commerciale est une conséquence de l’action politique militante de l’organisation mondiale du commerce.

La vente de marchandises s’opère sur la base d’un prix, parfois appelé valeur d’échange ou valeur marchande, par opposition aux deux autres composantes de la formation des prix à savoir, la valeur d’usage et le coût de production. Par ailleurs, il existe différentes méthodes de valorisation des stocks, impliquant une valeur des biens différents et conduisant à différents prix de vente.

A voir aussi : Comment réussir à ouvrir une franchise Proxi : étapes clés et conseils pratiques

Les types de marchandises

Sur le marché, on rencontre une multitude de marchandises. C’est ainsi qu’on distingue d’abord les marchandises fraîches ou sèches. En exemple on peut prendre les fruits, les légumes, les produits halieutiques entre autres. Ensuite, il y a les liquides comestibles, chimiques comme le pétrole, l’essence etc. Dans ce même sillage, on pourrait situer aussi les les marchandises dangereuses que sont les inflammables, les explosives. Et les marchandises pondérales comme les métaux, le charbon, les minerais etc. Ceci n’est qu’une simple liste à titre d’illustration mais nous pouvons avoir d’autres types de produits surtout ce qui est du domaine numérique qui ne cesse d’innover.

Les étapes du chargement de marchandise

Le chargement de la marchandise ne s’improvise pas et nécessite une procédure bien définie. Voici les étapes principales qui permettent d’assurer un chargement efficace :

La préparation : cette première étape consiste à vérifier les documents nécessaires pour le transport de la marchandise, notamment le bon de commande, la facture… Cela permettra aussi de connaître les caractéristiques du produit à transporter (poids, volume…), ainsi que le type de conditionnement requis.

L’emballage et le conditionnement : c’est une étape cruciale car cela garantit la sécurité des produits pendant leur transport. Il faut donc veiller à utiliser des matériaux adaptés aux spécificités et aux dimensions du produit (boîtes en carton pour les petits objets ou palettes pour les gros volumes).

Le chargement proprement dit : il s’agit ici de placer chaque colis dans un véhicule en suivant un plan précis afin d’utiliser au mieux l’espace disponible tout en respectant les normes réglementaires.

La sécurisation : il est impératif que toutes les charges soient solidement fixées dans le véhicule pour éviter toute situation dangereuse durant le trajet (glissement ou chute).

Les formalités douanières : si nécessaire, certains types de produits peuvent être soumis à des contrôles douaniers plus poussés, ce qui peut allonger considérablement le temps du processus logistique.

La livraison finale : une fois arrivée à destination, la marchandise doit être déchargée avec précaution et vérifiée pour s’assurer qu’il n’y a pas eu de casse ou de perte pendant le transport.

Comme nous pouvons donc le constater, charger une marchandise est un processus complexe qui nécessite rigueur et professionnalisme. Effectivement, chaque phase a son importance et son impact sur la qualité du transport.

Les équipements et outils pour un chargement efficace

Pour assurer un chargement de marchandise efficace, vous devez disposer des équipements et outils adéquats. Voici une liste non exhaustive des équipements nécessaires pour bien charger sa marchandise :

Les chariots élévateurs : ces machines sont indispensables pour déplacer les produits lourds ou volumineux. Il en existe plusieurs types selon leurs capacités de charge et leur mode d’utilisation (manuels, électriques…).

Les transpalettes : ce sont des engins qui permettent aux opérateurs de transporter facilement les palettes sur une surface plane.

Les sangles et tendeurs : ils servent à maintenir fermement les charges dans le véhicule pendant le transport.

Le film étirable manuel et machine : c’est un emballage en plastique souple qui sert à envelopper les colis groupés ou palettisés afin qu’ils restent solidement attachés ensemble.

Il est aussi recommandé d’utiliser du matériel spécifique pour protéger la marchandise contre les chocs, l’humidité ou encore la poussière. On peut utiliser du papier bulle, du carton ondulé ou encore du polystyrène expansé.

L’emballage, quant à lui, joue aussi un rôle crucial dans cette phase logistique. Effectivement, un mauvais conditionnement va directement impacter sur la livraison finale puisque cela augmente considérablement les risques de casse, d’endommagement ou de perte pendant le transport. Vous devez bien choisir vos emballages selon les critères suivants :

Le mode de transport choisi (par exemple, il faudra privilégier des conditionnements plus résistants pour une expédition aérienne).

Enfin, rappelons que la sécurité doit être au cœur du processus. Il est primordial d’utiliser des équipements conformes aux normes en vigueur afin d’éviter tous types d’accidents. Les opérateurs doivent aussi être formés sur l’utilisation adéquate des machines et outils mis à leur disposition. En respectant ces consignes, vous pourrez assurer efficacement le chargement de votre marchandise.