Comment s’habiller en forêt ?

62

Quand il s’agit d’une excursion en plein air pendant les mois d’hiver, les vêtements peuvent faire toute la différence à votre expérience.

Si vous avez froid, ou mouillé, il sera plus difficile pour vous de profiter de votre temps en plein air. Il est essentiel de s’assurer que vous êtes bien équipé pour toutes les températures.

Lire également : Le concept des calendriers de l’avent a toujours la cote

Heureusement, nos amis de SAIL ont de bons conseils pour rester au chaud pendant votre incursion en hiver.

Lire également : Quelle colle pour coller de la feutrine ?

Couches, couches et couches

Vous brûlez de l’énergie et vous réchauffez pendant la journée. Il est donc essentiel que vous puissiez ajuster vos couches de vêtements pour rester au sec (la clé pour être confortable et sûr).

Bien sûr, parfois cela signifie enlever une couche de vêtements, mais les aventuriers d’hiver qui y apprenent choisissent les bonnes options.

Par exemple, vous pouvez porter un survêtement imperméable qui tient dans un petit sac fourre-tout (il peut être douloureux de porter un manteau lourd sur vos épaules pendant la moitié de la randonnée). Vous pouvez également choisir des options avec ventilation fermetures à glissière que vous pouvez ajuster pendant votre randonnée.

Voici comment bien s’habiller…

Commencez avec une couche de base en laine mérinos

Cette couche est conçue pour évaporer la transpiration et vous garder au sec sous vos autres couches de vêtements. Les sous-vêtements en laine mérinos vous garderont au chaud et au sec, même lorsque votre corps travaille très dur !

Naturellement antibactérien, la laine mérinos ne conserve pas les odeurs et, par conséquent, il n’est pas nécessaire de laver les vêtements chaque fois que vous le portez. En fait, moins vous lavez les chaussettes, les chandails et les sous-vêtements en laine mérinos, mieux ils porteront !

Voici d’autres conseils sur la façon de prendre soin de vos vêtements en laine mérinos.

Ensuite, vous avez besoin d’une couche intermédiaire isolante

Le but de cette couche est de garder la chaleur près du corps. Alors que la couche de base vous aide à rester au sec, cette couche vous aide à rester au chaud. Et c’est ce que nous voulons tous !

Quelle est la différence entre une veste isolée en duvet et une couche de fibre synthétique isolée ?

Si vous préférez simplement vous promener et ne dépensez pas trop physiquement, alors un manteau en duvet est l’option à choisir. Un tel manteau vous gardera au chaud, même lorsque vous ne bougez pas beaucoup. Léger et très compressible, le duvet s’adapte très bien sous d’autres couches de vêtements et offre une durabilité difficile à battre (si bien entretenu).

Les manteaux en fibres synthétiques sont plus faciles à entretenir et plus économiques. Ils offrent également une meilleure résistance à l’humidité. Cela dit, ils sont également moins durables et plus épais.

Terminer par une couche extérieure

Cette couche est particulièrement importante par temps pluvieux, enneigé ou venteux.

Une couche extérieure douce ou une couche en Gore-Tex aidera à retenir la chaleur que vous produisez. Assurez-vous que le vêtement est résistant au vent et à l’eau et vous permet de bouger facilement.

N’ oubliez pas la tête, les mains, le cou et les pieds !

Portez une tuque légère faite de fibres synthétiques ou de laine sur la tête et un chauffe-cou autour du cou.

Un chauffe-cou ressemble un peu à un tube, et il est très polyvalent. Vous pouvez le soulever pour protéger votre menton ou votre visage dans son intégralité, comme une passe-cagoule. Et le chauffe-cou sont parfaits pour retenir la chaleur, protéger contre le vent et gérer l’humidité.

Les chaussettes et les mitaines sont importantes parce que votre corps perd de la chaleur à travers les extrémités. Les couvrir bien vous aide également à réguler la température de votre corps et à vous garder au chaud.

Poches entièrement remplies

Mettez dans vos poches de petits objets, tels que baume à lèvres, crème solaire (la neige reflète les rayons du soleil, augmentant l’exposition aux UV en hiver !) , un sifflet et une paire de gants de rechange. Vous pouvez également insérer des collations, comme un mélange de fruits secs et de noix, et vous récompenser pour une randonnée réussie.

Et, bien sûr, n’oubliez pas votre bouteille d’eau.

Au plaisir de vous rencontrer sur les sentiers !

Parcs Ontario remercie les entreprises partenaires comme SAIL pour leur soutien.

Vous souhaitez soutenir Parcs Ontario ? Devenez une entreprise partenaire ou faites un donhere.