Chapeau homme : comment le porter ?

78

La différence passe souvent par la tenue et les accessoires qui l’accompagnent. Très fréquent au siècle dernier, le chapeau homme, incarnait l’élégance et le raffinement. Il faisait partie des accessoires de mode qu’un homme devait posséder pour afficher une certaine classe. Aujourd’hui encore, les chapeaux ne dérogent pas à cette règle et même s’ils se font plus rares, ils n’en demeurent pas moins porteurs de valeurs. Comment les hommes doivent-ils porter un chapeau de nos jours ?

La brève histoire des chapeaux

Qui pourrait croire que le premier des chapeaux (on parle plutôt d’un couvre-chef) a été trouvé dans une grotte en France et qu’il remonte à plus de 150 siècles (et oui 15 000 ans !) ?

Lire également : Comment couper les cheveux d’un homme à la tondeuse ?

Les premiers chapeaux n’avaient vocation qu’à protéger leurs porteurs, mais à mesure que les religions sont apparues, une nouvelle dimension est venue se greffer à la première : la protection de l’âme. Les pharaons en sont le parfait exemple dans l’Égypte de l’Antiquité, puisqu’ils portaient « le némès« . En Grèce, les chapeaux étaient courants et équipaient les gens du peuple comme les marins, les ouvriers ou encore les agriculteurs et ils servaient à les protéger des conditions climatiques. Même Hermès, le messager des dieux, est représenté drapé d’un chapeau. De Grèce, le chapeau s’est répandu dans l’Empire Romain, « le pileus » comme il se nommait à l’époque était placé sur la tête des esclaves affranchis et avait valeur de liberté.

Cependant, l’essor du chapeau est étroitement associé au Moyen Âge où, à cette époque, il permettait de dissocier les diverses catégories sociales. Les chapeliers ont alors fait fortune, surtout à Venise, en Italie et en France, quand sont apparus différents matériaux qui ont permis de produire des chapeaux en masse dans tous types de formats. Par la suite, le chapeau est devenu un symbole de puissance et de pouvoir. Louis XIV, Napoléon Bonaparte et tant d’autres s’en sont dotés. Au cours des siècles suivants, différents chapeaux ont incarné leurs époques et dans les années 1900, il n’était pas admis de quitter son domicile sans son chapeau. Le chapeau a continué d’être porté jusqu’en 1945 et après-guerre, sa popularité à commencer à décroître à mesure que s’est développée la casquette. Mais, ceci est une autre histoire…

A lire en complément : Comment bien choisir son chapeau ?

Comment porter un chapeau homme ?

Le port d’un chapeau homme est un artifice essentiel à l’élégance masculine. Voici quelques éléments dont on doit tenir compte pour porter son chapeau.

  • Porter un chapeau selon son style

Quel que soit le chapeau que l’on porte, chapeau de paille ou chapeau feutre, Borsalino ou Panama, celui-ci doit être adapté au style vestimentaire de l’homme qui le porte. Le style pourra être décontracté pour se rendre sur la plage ou pour passer un week-end à la campagne. Il se voudra plus habillé pour un événement mondain ou un mariage. Porter un chapeau d’homme selon son style permet de révéler sa personnalité aux autres et d’afficher son élégance en toutes circonstances et de sortir de l’anonymat.

  • Porter un chapeau selon son travail

Un chapeau peut se porter en fonction de son travail. En effet, la vocation première des chapeaux est de protéger des intempéries et des conditions climatiques. Ainsi, un chapeau convient à ceux qui travaillent en extérieur. Mais, un chapeau peut aussi se porter en intérieur. Il donne du style et dans les métiers artistiques, il est un signe de raffinement et parfois de réussite.

  • Porter un chapeau en fonction de sa morphologie

Pour porter un chapeau correctement, il faut tenir compte de sa morphologie. Le chapeau ne doit être ni trop grand ni trop petit. Il ne doit pas être trop enfoncé sur sa tête, pour ne pas cacher les yeux, mais il doit tenir suffisamment sur le crâne pour ne pas s’envoler au moindre souffle de vent. Il faut donc trouver le juste compromis pour que le style soit parfait.