Pourquoi consulter un comptable ?

58

Que vous soyez un particulier ou un gestionnaire d’entreprise, vous devrez peut-être demander les services d’un comptable. Une fois le premier rendez-vous pris, vous vous demandez comment cet entretien va se passer. Qu’est-ce que tu dois faire ? Quelles sont les questions à poser lors de cette première consultation ?

A voir aussi : Comment savoir si une entreprise est en liquidation gratuitement ?

Quelle que soit la raison, le comptable essaiera de se montrer sous son meilleur jour afin de vous vendre ses services et vous faire signer une lettre de mission. Soyez prudent, assurez-vous que ce qu’il offre répond à vos attentes. En effet, le comptable gérera une grande partie de votre comptabilité. Il est donc important que tu lui fasse confiance.

Pourquoi consulter un comptable ?

Si vous êtes un particulier, vous ne consulterez pas un comptable pour la même raison que si vous êtes un gestionnaire d’entreprise.

A lire en complément : Interpack Transport : la meilleure entreprise de transport urgent à Marseille

Particuliers, vous allez voir un expert comptable pour trois raisons :

  • Assistance à la déclaration fiscale : immobilier à déclarer, IFI (Immobilier Wealth Impôt) retour, bourse…
  • Gestion de patrimoine
  • Déductions fiscales : optimisation fiscale, déduction fiscale

Si vous êtes un chef d’entreprise, vous consulterez un comptable pour deux raisons :

  • Comptabilité et audit : préparation des comptes annuels, déclarations fiscales…
  • Conseil et stratégie : le comptable peut vous alerter sur les échecs, établir des dossiers de financement et donner des conseils sur la gestion sociale et fiscale la plus appropriée…

Quels documents devriez-vous apporter à la première entrevue ?

Le premier rendez-vous vous sert à rencontrer le comptable. Donc vous n’avez pas besoin d’apporter tous vos documents financiers avant même de savoir si vous allez vous engager avec lui. D’un autre côté, rien ne vous empêche d’apporter certains éléments afin que vous puissiez avoir une idée de l’ampleur du travail à faire, et des réponses à vous donner.

Attention, cette consultation ne vous apportera pas toutes les solutions à votre problème. La meilleure chose est de demander au standardiste lors de la prise de rendez-vous s’il est nécessaire pour vous d’apporter des documents et, le cas échéant, quels documents.

La première date, gratuite ou payée ?

Tout dépend du comptable. L’Ordre des comptables a lancé Business Story en 2016, qui offre trois rendez-vous gratuits à ceux qui veulent démarrer leur entreprise et ne bénéficient pas déjà des services d’un comptable. 3 000 comptables offrent leurs services.

Toutefois, lorsque vous prenez rendez-vous, il peut être utile de demander au standardiste le tarif de l’expert comptable. Vous saurez donc si le comptable vous propose la première consultation ou si vous devrez lui payer des frais.

Quelles sont les questions à poser ?

C’est assez normal que vous ayez des questions à poser. Ce qui n’est pas normal, c’est si vous ne comprenez pas les réponses. N’hésitez pas à demander des éclaircissements chaque fois que le sujet devient trop technique.

Voici les principaux thèmes à aborder :

  • Le déclaration d’activité, la constitution de la société
  • La recherche de financement
  • Cotisations et impôts
  • Assistance dans la gestion de l’entreprise et assistance quotidienne
  • L’organisation et la relation entre vous et votre comptable
  • Aspects juridiques et financiers
  • Le taux de services

Dans l’ensemble, il est nécessaire de savoir quels sont les avantages proposés par rapport aux autres comptables.

Pas d’engagement obligatoire

La première consultation ne vous lie pas immédiatement à un comptable. Si vous n’êtes pas sûr que cela vous convient, vous n’êtes absolument pas tenu de signer. Il peut être très compétent mais trop cher, ou cela ne vous inspire tout simplement pas. Vous et votre comptable travaillerez ensemble pendant un peu de temps, il est donc important de bien le choisir et de bien s’entendre avec lui. Faites confiance à votre instinct.

Si, à la fin de cette entrevue, vous décidez de vous engager avec votre comptable, il devra écrire une lettre de cession, ce qui ressemble un peu à un contrat. Dans ce document, toutes les missions seront résumées, chaque partie saura à quoi elle s’engage et pour combien de temps.